logo facebook

Tous les artistes

Carole Forges

06 81 41 01 40   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   www.caroleforges.com

2017

2017 Carole Forges mademoiselle« On ne nait pas femme, on le devient ». Simone De Beauvoir.
Mon travail est un regard mémoire sur les différentes émotions intimes féminines qui nous habitent, nous hantent, nous donnent à rêver...
Chaque expérience laisse une trace d’émotion que je fais revivre par le biais de vêtements, de gestuelles, de postures féminines, représentées comme des empreintes. Ces dernières sont les métaphores de la mémoire et du souvenir de ces émotions. Corps sans présence de corps, linceuls des émotions ; emprisonnées, elles apparaissent par le biais du fil, et du dessin.
 Ces derniers sont les tracés des émotions imaginaires et les reflets de mon inconscient et doivent se lire comme un dessin. Les fils sont le reflet des sentiments, ils peuvent se mélanger, se nouer ou se défaire…Ils expriment ces rythmes de passages intimes auxquels chaque femme est confrontée… »

"Mademoiselle..." - Gravure et Broderie - 60/80

2016

2016 forges cC'est un regard mémoire sur les différentes émotions féminines, un dialogue autour du corps. Chaque expérience vécue laisse une trace d'émotion intérieure que je fais revivre par le biais de vêtements féminins usagés, de gestuelles et de postures féminines, représentées comme des empreintes, mémoires emprisonnées des différents états. Ces derniers sont les métaphores de la mémoire et du souvenir de ces émotions. Corps sans présence de corps, linceuls des émotions. Emprisonnées, elles apparaissent par le biais des traces de vieux vêtements féminins, des dessins au fil cousus. Ces derniers sont les tracés des émotions imaginaires et les reflets de mon inconscient. Les fils sont les reflets des sentiments, ils peuvent se mélanger, s'emmêler, se défaire, nous enfermer. Fragiles, sensuelles, seules, désireuses, toutes ces enveloppes me renvoient à notre humanité ; mon travail tente de saisir ces rythmes de passages auxquels chaque femme est confrontée.

"Les robes de ma mère II" Gravure eau forte/aquatinte sur acier, gaufrage, fil cousu - 0,50 / 0,40

2014

2014 forges cFibres émotionnelles cachées au plus profond du corps, vibrantes telles un fil tendu à l'extrême; comme à l'écoute, à la moindre alerte. Elles se baladent, lianes enfouies, emmaillotées, viscéralement démonstratives, elles dessinent des organes qui ne ressemblent à rien, flottant dans un vide tantôt végétal, tantôt minéral; où seule la couleur nous montre le chemin pour aller encore plus loin dans le voyage pour saisit l'indicible, l'invisible. Au travers du corps sans visages, comme pour explorer encore et toujours la dualité intérieure de chacun comme un jardin mystérieux.

"Totem III" - Gravure - 0,60 / 0,80

 

© Salon des Beaux-Arts de Garches